Visiter le Connemara de Sardou en 1 ou 2 jours : Nord ouest de l’Irlande

Par Olivier
Dans Préparez votre séjour
Déc 25th, 2015
2 commentaires
12112 Views
Share

‘Terre brûlée, Au vent des landes de pierre, Autour des lacs, C’est pour les vivants, Un peu d’enfer…Le Connemaraaaaaa.’

(Je suis certain que vous avez déjà commencé à taper du pied tout en fredonnant l’air, hein?! )

Stoop!!! Je le sais, vous m’en voulez déjà de vous l’avoir mise en tête, et quel manque d’originalité pour un article sur la région!

D’autant plus que la Maureen et le Sean Kelly de Michel Sardou n’ont qu’à bien se tenir, car le Connemara est une terre qui inspire et qui donne envie de pousser la chansonnette. Alors si je vous glisse plutôt ça et là un extrait de The Connemara Cradle Song (écrite par un mystérieux inconnu, mais reprise autant de fois que My Way de Claude François…ok j’éxagère….) qu’en dites vous?:

‘On wings of the wind o’er the dark rolling deep
Angels are coming to watch over thy sleep’

skyroad-connemara

 

Le Connemara et son paysage très sauvage

Le Connemara est une région impressionnante, constituée de magnifiques paysages lunaires parsemés de lacs aux eaux noires ou les rayons du soleil se glissent entre les nuages offrant des jeux de lumière exceptionnels. Les amoureux de l’équitation seront servis, de nombreux clubs proposent des randonnées à l’heure ou à la journée, une belle façon de découvrir la région hors des sentiers battus.

Connemara

‘Angels are coming to watch over thee
So list to the wind coming over the sea’

En arrivant par le nord, les moins pressés prendront la route de la côte entre Leenane et Letterfrack, où ils pourront admirer les ruines d’un vieux château et se balader sur de petits plages désertes de sable blanc. Les autres pourront immédiatement prendre la National 59 pour s’enfoncer dans les terres. Si Letterfrack n’a pas grand intérêt, Leenane est un charmant petit village. Je vous conseille un arrêt thé ou Guiness au Gaynor’s, pub typique ou on été tourné des scènes du film The Field avec Richard Harris, authenticité et dépaysement garanti!

‘Hear the wind blow, love, hear the wind blow
Hang your head o’er and hear the wind blow’

Puis arrêt obligatoire (ou pas forcément) à la célèbre Kylemore Abbey. Le site est admirable et l’abbey, ancien château, toute droit sortie d’un décor de film. Si on préfère généralement le soleil pour les vacances, on s’imaginerait bien ici avec un léger brouillard pour accentuer l’ambien gothique de cette abbaye victorienne extrêmement bien préservée. L’histoire du lieu est liée à celle de Mitchell Henry, qui fit construire le chateau entre 1867 et 1871, il en fit un endroit magnifique et agréable a vivre. Sa femme mouru en 1974 et Mitchell fit construire en son honneur l’eglise gothique a coté de l’abbaye. Cette cathédrale miniature se visite, et accueille régulièrement des recitals et des lectures de poèmes.

Photos d'Irlande : Kylemore_abbey

 

Jadis collège privé de jeunes filles, elle est aujourd’hui tenue par des religieuses, qui en ont essentiellement fait une attraction touristique. L’entrée et la visite sont payantes (la religieuse ne perd jamais le nord!). Les amateurs de jardins, quant à eux, se régaleront avec le Victorian Walled Garden situé à quelques kilomètres de l’abbaye. 

‘Hear the wind blow, love, hear the wind blow
Hang your head o’er and hear the wind blow’

A quelques encablures de là, il sera difficile de manquer le Connemara National Park. Les sportifs s’offriront le plus grand tour de 7km, et un passage par le Diamond Hill (mont de 445 mètres de haut), quant aux promeneurs du dimanche, ils pourront passer par le pavillon d’accueil ou ils collecteront des informations sur le lieu, sa faune et sa flore, avant de se lancer sur le plus court des sentiers balisé, offrant tout de même de très beaux paysages. Les marches sont sympathiques, mais les sentiers sont assez fréquentés par les touristes. Pour les éternels solitaires, je vous recommanderai plus de vous arrêter en bord de route, et de vous lancer à l’aventure. Attention par contre, le terrain est souvent un peu humide !

Park national du Connemara

 

park national du Connemara

 

‘The currachs are sailing way out on the blue
Chasing the herring of silvery hue’

Après ce bon bol d’air frais, direction le sud vers Clifden. Quelques kilomètres avant d’arriver dans cette petite bourgade, suivez les panneaux qui indiquent la Sky Road sur votre droite. Une vue à couper le souffle et un panorama de toute beauté vous y attendent. Prenez le temps de vous arrêter tout en haut pour prendre quelques photos depuis le magnifique point de vue.

‘Silver the herring and silver the sea
Soon they’ll be silver for my love and me’

sky road dans le Connemara en Irlande

connemara

Les routes côtières sont tout aussi sympathiques que les routes intérieures. Prenez le temps de ratisser de long en large les environs entre Clifden et le lac Corrib (Lough Corrib). N’hésitez pas à vous aventurer dans les petits chemins caillouteux, entre deux champs, sur la côte, qui vous emmèneront vers des plages paradisiaques. Ne soyez d’ailleurs pas surpris de voir des vaches prenant un bain de soleil sur le sable.

Je vous promets plusieurs gros coups de coeur, notamment en passant par la R344 qui longe plusieurs lacs et glisse le long des Twelve Bens mountains. Pensez aussi à faire étape à Rounsdtone et son petit port de pêche en passant par la route de la côte. Mon endroit favoris, traverser le village en direction de Cashel. A la première intersection, prenez à gauche pour repartir vers Clifden. Une longue route étroite traverse un paysage magnifique ou l’on se verrait bien construire notre petit cottage pour y vivre toute sa vie.  Les courageux, eux, iront escalader le Mount Gable, petit écrin de verdure situé entre les deux plus grands lacs de la région le lough Corrib et Mask.

Vue du monunt Gable dans le Connemara

 

‘Hear the wind blow, love, hear the wind blow
Hang your head o’er and hear the wind blow’

Rentrez les mouchoirs et revenons-en à nos moutons (irlandais of course!). Comme le dis la chanson, un peu comme partout dans le pays, le vent souffle fort, et le K-way est de rigueur. Il n’y a pas de périodes plus adéquats qu’une autre pour visiter le Connemara, mais si vous voulez en profiter au maximum, je vous conseille d’y aller avant que les jours ne raccourcissent trop et surtout n’oubliez pas les appareils photos! Dernier conseil, faites attention, les moutons aiment particulièrement la chaleur du bitume de la route pour s’y reposer, et trouvent toujours l’herbe plus verte ailleurs que dans leur prés!

parc national du COnnemara

‘Alors, hop, mon poussin prends tes cliques et tes claques mais surtout ta doudoune, et on part pour la grande aventure!!’

‘De Tiperrary, Bally-Connelly, Et de GalwayIls sont arrivés Dans le comté Du Connemaraaaa.’

‘Mais dis-moi Amour ce ne serait pas Michel Sardou ça par hasard?’ Stooop!!!

 

Continuer votre périple autour de l’Irlande avec le prochain tronçon : Galway, le Burren et les falaises de Moher

 

Mes recommendations où dormir dans le Connemara

Islandview B&B:

Chambre très confortables et petit déjeuner bon et copieux fait de produits locaux

Roundstone, Connemara, Co. Galway, Ireland –

Lien : Site Internet de l’Auberge

 

Hillside Lodge B&B:

Sky Road, Clifden, Irlande

Site Internet de l’Auberge

 

Continuer votre périple autour de l’Irlande avec le prochain tronçon : Galway, le Burren et les falaises de Moher

2 de réponses vers “Visiter le Connemara de Sardou en 1 ou 2 jours : Nord ouest de l’Irlande”

  1. […] vous soyez fan de l’Irlande ou non, que vous ayez déjà visité le Connemara ou non, vous avez certainement déjà fredonné la célèbre chanson de Michel Sardou, et ses […]

  2. […] avant de sortir dans les pubs, n’oubliez pas de visiter…. le fameux Connemara ! Réputé et bien connu des français grâce à la chanson de Michel Sardou, je vous conseille de […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires de Facebook :

Share